La compétition Adolescents & Adultes

Selon le grade du participant, il pourra choisir de s’inscrire ou non à un rythme de Capoeira.

REGIONAL

(Accessible H/F à tous les niveaux)

La compétition a pour but de promouvoir la Capoeira dans sa diversité et son originalité. Il s’agit de respecter le principe du jeu dans la roda qui mélange des âges, des niveaux et des styles différents. La compétition est mixte. Il s’agit également de mettre en avant toutes les facettes de la Capoeira qu’elle soit combative, artistique, expressive ou malicieuse.

Dans une roda, les compétiteurs font un passage deux par deux qui sera chronométré et noté par des juges selon une grille de critères d’évaluation. Il y aura deux tours de qualifications avant de passer au 1/8 de finale.

Des récompenses seront distribuées aux compétiteurs s’étant le plus démarqués par leur nombre de points lors de leurs passages.

CRITERE 1 : EVALUATION INDIVIDUELLE

– La technique (propreté des mouvements, variété des mouvements)

– La tactique (utilisation des mouvements, mise en place de stratégie de jeu)

CRITERE 2 : EVALUATION COLLECTIVE

La cohérence de jeu (l’utilisation des mouvements, l’adaptation à l’autre et la sécurité).

Tout acte délibéré de mise en danger ou de violence volontaire ainsi que le KO sont directement DISQUALIFICATIFS.

En cas d’accident involontaire d’un participant lors d’un jeu, son partenaire pourra refaire un passage avec un compétiteur ayant déjà joué.

En cas d’égalité, les participants concernés se départageront lors d’un tour supplémentaire en Regional.

Dans les 3 ou 4 catégories un classement général distinguera les 4 premiers qui gagneront une coupe en fonction de leur position.

Dans chaque niveau de corde 3 participant ayant le plus de point seront distingués et récompensé par une médaille en fonction de leur classement.

Le jeu est valorisé lorsque des mouvements variés et maîtrisés sont produits donnant lieu à des combinaisons originales ainsi que des improvisations créatives et spectaculaires.

BENGUELA

(A partir d’adulte H/F corde Jaune-Orange)

Le jeu de Benguela est un jeu de Capoeira qui se réalise en partenariat entre les 2 Capoeiristes. Il n’y a donc pas de gagnant individuel mais un couple de Capoeiristes dont le jeu est valorisé par son excellence. Seules certaines qualités techniques des mouvements ainsi qu’une connaissance et une pratique régulière du style Benguela permettent d’atteindre haute qualité et harmonie de jeu. Le jeu se caractérise par la maîtrise de son corps dans les mouvements, la technique propre à la Benguela, l’improvisation des actions et réactions ainsi que la fluidité du jeu.

Le passage lors de la compétition de Benguela est d’une minute. Les deux premiers passages permettent de qualifier 8 Capoeiristes qui effectueront une phase de demi-finale elle-même composée d’un passage. A l’issue de la demi-finale, 4 Capoeiristes seront gardés pour faire une finale dans laquelle chacun des finalistes fera un jeu avec tous les autres finalistes. Il y aura donc 6 jeux de Benguela qui seront effectués en finale et dont on classera les 3 meilleurs. Il y aura des récompenses identiques pour les deux Capoeiristes ayant fait le meilleur jeu de Benguela, idem pour le 2ème meilleur jeu de Benguela ainsi que le 3ème meilleur jeu de Benguela. Enfin nous distinguerons les Capoeiristes qui auront remporté 2 des 3 meilleurs jeux de Benguela par une coupe petit chelem ou les Capoeiristes qui auront gagné les 3 meilleurs jeux de Benguela par une coupe grand chelem.

CRITERE 1 : TECHNIQUE

Les principes du jeu de Benguela sont caractérisés par une technique de mouvements parfaite rendant une impression de haute maîtrise de son corps en déplacement ainsi que de la communication corporelle mise en jeu entre les 2 Capoeiristes. Les mouvements sont équilibrés, maîtrisés et caractérisés dans le style.

CRITERE 2 : VARIATION

La variation des mouvements de Benguela, permet d’utiliser un nombre élevé de mouvements afin de ne pas rendre le jeu monotone et répétitif mais aussi pour répondre de la meilleure façon en improvisant les bonnes réponses aux questions posées par le corps du partenaire.

CRITERE 3 : IMPROVISATION

L’improvisation, c’est la bonne utilisation des mouvements ainsi que sa maîtrise technique pour sortir des situations de piège ou de gêne du partenaire d’une part, et la création de piège et de gêne du partenaire d’autre part.

CRITERE 4 : FLUIDITE

Elle est l’essence du jeu de Benguela qui tel le mouvement de la marée qui peut changer de direction et d’intensité sans jamais s’arrêter. Ces caractéristiques sont : un jeu proche dit emmêlé, un jeu sans coupure ni choc déterminant et un jeu en harmonie totale de corps et d’esprit.

IUNA

(Accessible H/F à partir de « Gradé »)

Le jeu de Iuna est un jeu de Capoeira qui a pour but de développer une grande harmonie entre les deux Capoeiristes par une stylisation des mouvements et combinaisons de mouvements utilisés. La complicité entre les deux Capoeiristes est obligatoire pour arriver à réaliser un dialogue permettant de mettre en valeur un jeu esthétique, varié et représentant la Capoeira. En aucun cas il s’agit de réaliser deux solos face à face avec peu ou pas d’interactions.

Le jeu de Iuna doit être valorisé par une esthétique générale maîtrisée et appréciée : les chutes, collisions et accidents baissent la performance du jeu de Iuna.

Le passage lors de la compétition sera de 40 secondes par jeu.

Il y a une seule catégorie à partir de gradé jusqu’à professeur.

Les 4 finalistes seront classés en fonction de leur performance et récompensés par une coupe.

Les critères de notation sont :

CRITERE 1 : HARMONIE DU JEU

Grâce à une maîtrise technique des mouvements et une lecture du corps du partenaire, les Capoeiristes arrivent à produire un jeu en parfaite communication et donnant lieu à un jeu à la fois esthétique, spectaculaire et fluide.

CRITERE 2 : VARIETE DES MOUVEMENTS ET ORIGINALITÉ DES COMBINAISONS

Le jeu est valorisé lorsque des mouvements variés et maîtrisés sont produits donnant lieu à des combinaisons originales ainsi que des improvisations créatives et spectaculaires.

SOLO

(Accessible aux adultes à partie de corde Ornge, séparation H/F)

La notation s’effectue par 5 juges à partir desquels seul 3 notes sont conservées (la plus haute et la plus basse étant supprimées).

Chaque juge devra évaluer 2 critères lors de la prestation des participants.

Le passage lors de la compétition de Solo est de 45 secondes à partir du départ du solo.

Il y aura un premier passage permettant de garder les 3 meilleurs solo pour la finale.

La finale permettra de déterminer le classement des 3 meilleurs.

Pour les finalistes, le solo réalisé en finale doit être différent de celui fait lors des qualifications.

La compétition de Solo comprend 2 catégories :

– catégorie féminine à partir de corde orange

– catégorie masculine à partir de corde orange

CRITERE 1 : ESTHETISME GENERAL DU SOLO

Cela comprend un ensemble de critères tels que :

  • LE STYLE du Capoeiriste : c’est le premier élément à apprécier. Cela se détermine par la tenue du corps du Capoeiriste avant, pendant et après chaque mouvement réalisé. C’est la mise en valeur des caractéristiques physiques propres à chacun donnant une créativité particulière dans les enchainements réalisés.
  • LA BEAUTE : il s’agit à la fois des mouvements et enchaînements réalisés mais plus largement d’une appréciation générale de la prestation. Ce critère très subjectif met en valeur les goûts de chaque juge.
  • L’INTENSITE : c’est une émotion apportée par le dynamisme de la prestation. Cela décrit aussi une sensation d’un Solo qui s’enchaîne sans arrêt, hésitation ou raté, ainsi qu’une progression particulière de la prestation.

CRITERE 2 : TECHNIQUE GENERALE DU SOLO

Cela comprend un ensemble de critères tels que :

  • La VARIETE : il s’agit d’apprécier le nombre de mouvements différents utilisés, la différence de catégorie de mouvements (acrobaties, déplacements au sol, attaques…), la création originale d’enchaînements mettant en valeur des combinaisons de mouvements intéressantes.
  • La DIFFICULTE : il s’agit d’estimer la difficulté des mouvements réalisés en fonction des variations des techniques de base. Une haute difficulté de mouvements doit être mise en valeur lors de la notation du solo.
  • La REALISATION : cela permet d’estimer si les mouvements réalisés le sont correctement, en fonction des caractéristiques propre à la Capoeira : regard vers le public et non pas au sol, départ des mouvements avec une position de Capoeira…
  • La FINALISATION : elle permet de valoriser une maîtrise des mouvements en observant la façon dont on termine les mouvements. Cela met en valeur la qualité finale d’un mouvement notamment pour pouvoir enchainer la suite des autres mouvements. La finalisation d’un mouvement doit toujours être une position de Capoeira. Les chutes doivent donc être sanctionnées de la façon suivante : 1 chute = -2 points, 2 chutes = -3 points et 3 chutes = solo disqualifié.